Archives mensuelles : décembre 2011

Crevettes et légumes sautés au gingembre.

Aujourd’hui je ne ferai pas d’article « spécial réveillon », parce qu’en lire partout m’agace déjà. A la place, je préfère vous faire partager une petite recette chinoise légère parfumée et savoureuse, les crevettes et légumes sautés au gingembre.

Pour cette recette, j’ai déveiné les crevettes: ça n’est pas obligatoire,mais parfois les « veines » peuvent avoir un goût désagréable en bouche. Je vous le conseille si vous avez le temps.

Pour 2 personnes:

Ingrédients:

-1 et 1/2 cuillère à soupe d’huile de tournesol

-2 gousses d’ail écrasées

-1 cuillère à soupe de gingembre râpé (frais ou surgelé)

-200 à 300 grammes de crevettes crues décortiquées (et si possible déveinées)

-100 grammes de pois gourmands

-1 poivron rouge coupé en lamelles

-4 shiitakés frais ou sêchés (préalablement réhydratés dans de l’eau chaude) découpés en lamelles

Ingrédients pour la sauce:

-1 cuillère à soupe de sauce soja

-1 cuillère à soupe de saké de cuisine (ou de xérès sec)

-2 cuillère à soupe d’eau (ou de liquide de trempage des champignons)

Dans un petit bol, mélangez les ingrédients de la sauce et réservez.

Faites chauffer une sauteuse anti-adhésive (ou un wok!) sur feu vif et versez-y la moitié de l’huile. Faites sauter une gousse d’ail et le gingembre quelques secondes.  Ajoutez les crevettes et faites les sauter rapidement, jusqu’à ce qu’elles soient rose (une minute environ). Réservez.

Remettre la sauteuse sur le feu, versez le reste de l’huile. Faites sauter l’autre gousse d’ail quelques secondes. Ajoutez les pois-gourmands, le poivron et les champignons et faites cuire 2 minutes. Les légumes doivent être tendres mais rester croquants, et conserver une couleur vive.

Remettez les crevettes dans la sauteuse avec les légumes, ajoutez la sauce et réchauffez pendant une minute. Servez avec du riz blanc.

Photo mal cadrée mais c'est pour voir le rendu de loin...

Cette recette correspond parfaitement à l’esprit de la cuisine chinoise, qui est une cuisine de l’instant: on prépare tous les ingrédients et on les cuit ultra-rapidement. Les légumes restent croquants et conservent ainsi tous leurs nutriments.

A déguster avec des baguettes bien sûr!

Publicités

La chanson pour…se mettre au coin du feu.

Je n’ai pas de cheminée. Je n’ai jamais eu de cheminée. Pourtant, j’ai une idée précise de LA chanson qui serait idéale pour me plonger dans mes pensées devant un bon feu.

Parue en 1967 sur le premier album du poète Leonard Cohen (sobrement intitulé Songs), « The stranger song » est, à l’image des autres titres de l’album, une chanson aux arrangements réduits à leur plus simple expression (en gros, un mec, une guitare, pas de fioritures). Je me souviens parfaitement de la première fois que je l’ai entendue: c’était sur une « chaine radio » pourrie qui existait sur Canal Satelite. A chaque fois qu’une chanson était diffusée, un visuel pixelisé de l’album (ou du single) s’affichait à l’écran. Et soudain Leonard (que je connaissais déjà vaguement).

Un total hasard, des frissons, une larme.  Yoda aurait senti un bouleversement dans la force, j’ai senti un bouleversement dans mes tripes. Je venais de rencontrer Leonard Cohen.

It’s hard to hold the hand of anyone
Who is reaching for the sky just to surrender


Velouté de potiron au lait de coco.

Le potiron se marie délicieusement avec le lait de coco. C’est ce que j’ai découvert en goûtant cette recette de soupe de saison et crémeuse à souhaits. Pour les amateurs de sucré-salé (dont je fais partie).

Un velouté délicieux.

Pour 4 bols:

Ingrédients:

-500 grammes de potiron

-2 carottes

– 2 échalotes

-40 cl de bouillon de volaille

-20 cl de lait de coco

-20 grammes de beurre

-sel,poivre

Pelez et épépinez le potiron, coupez la chair en cubes. Pelez et hachez l’échalote. Coupez les carottes en petits dés.

Faites fondre le beurre dans une casserole, ajoutez les échalotes et les carottes, faites revenir 5 minutes à feu doux.

Ajoutez le potiron, faites revenir 5 minutes en remuant, salez (peu) et poivrez.

Versez le lait et le bouillon, portez à frémissements, couvrez et laissez mijoter 20 minutes.

Mixez très finement (longtemps avec un mixer plongeant mais le blender est idéal), rectifiez l’assaisonnement.

Servez chaud, éventuellement avec du lard ou du bacon grillé.


Le gâteau à la carotte.

C’est la saison des carottes, comme vous avez déjà pu le remarquer. Je ne sais pas vous, mais vu le prix, j’ai tendance à les acheter par sachets de deux kilos, et quoique je fasse, les dernières finissent toujours à la poubelle. Devant mon incapacité manifeste à garder mes carottes saines longtemps, j’ai du ruser… Bouillons de légumes, purées, poêlée de carottes à l’ail, bâtonnets crus pour l’apéro, potages tout était bon pour accommoder ce légume qui donne bonne mine. Mais la recette la plus étonnante (pour la campagnarde que je suis), fut celle du gâteau à la carotte. J’ai eu une légère appréhension avant de le goûter pour la première fois, mais depuis j’y suis accro. Attention toutefois, comme vous allez le constater avec la recette qui suit, malgré la présence de légumes ce gâteau est tout sauf light.

Ingrédients:

300 grammes de farine

1 cuillère à café de sel

1 cuillère à café de cannelle en poudre

2 cuillères à café de levure chimique

4 oeufs

18 centilitres d’huile d’olive

150 grammes de sucre

300 grammes de carottes râpées plus ou moins finement (je conseille très finement pour la première fois)

Préchauffez votre four à 180°C.

Dans un saladier, mélangez la farine, le sel, la cannelle et la levure. Dans un autre saladier, battez les oeufs avec le sucre, l’huile et les carottes. Ajoutez petit à petit la farine préparée et mélangez jusqu’à obtention d’une pâte bien homogène.

Versez dans un moule à manqué beurré (ou dans un moule à manqué en silicone). Enfournez pour une heure.

Démoulez, laissez refroidir et servez saupoudré de sucre glace, ou accompagné de crème Chantilly, ou encore accompagné d’une boule de glace.

Bon appétit!


When she’s strange…

Bonjour à toutes et à tous.

Bienvenue sur ce blog qui a pour modeste ambition de me permettre de m’exprimer, en vous faisant partager un peu mon univers. Recettes de cuisine, recettes de beauté, un soupçon de culture et une pincée d’humour, voilà les ingrédients  qui devraient composer cet endroit.

A très vite et n’hésitez pas à me faire partager vos impressions.