Archives mensuelles : avril 2012

Paye tes traditions: le gigot-flageolets.

Alors comme c’est le lundi de Pâques et que je n’ai pas envie de faire dans l’originalité (déjà qu’aucune chaîne ne nous a diffusé un bon péplum aujourd’hui, tout se perd ma bonne dame), je vous présente une recette on ne peut plus traditionnelle: le gigot-flageolets, chopée dans mon Maxi-Cuisine.

Ingrédients (pour 6 à 8 personnes):

-1 gigot de 2 kilos environ

-750 grammes de flageolets secs

-8 gousses d’ail

-1 carotte

-1 oignon

-1 tomate

-40 grammes de beurre

-1 clou de girofle

-1 bouquet garni (j’ai utilisé un bouquet déshydraté du commerce)

-4 cuillères à soupe d’huile d’olive

-4 brins de romarin

-Sel, poivre

Mettez  les flageolets à tremper deux  heures dans trois fois leur volume d’eau froide, puis égouttez. Faites fondre 20 grammes de beurre dans une grande casserole, ajoutez l’oignon piqué d’un clou de girofle, une gousse d’ail et la carotte pelées. Faites revenir deux minutes, puis ajoutez les flageolets et couvrez d’eau froide. Ajoutez le bouquet garni, couvrez et laissez cuire une heure à une heure trente à feu doux. A mi-cuisson, ajoutez la tomate et salez. Une fois les flageolets cuits, égouttez, poivrez et ajoutez 20 grammes de beurre.

Préchauffez le four à 190°.Saisissez le gigot cinq minutes dans une sauteuse dans deux cuillères à soupe d’huile jusqu’à ce qu’il soit doré de tous les côtés, puis mettez-le  dans un plat allant au four. Disposez les gousses d’ail entières et le romarin autour. Arrosez du reste d’huile. Enfournez pour 45 minutes. Sortez le, et salez et poivrez la sauce (je ne sais pas pourquoi on ne doit saler le gigot qu’après la cuisson, mais on m’a dit de faire comme ça, alors je fais comme ça).

Servez les tranches de gigots salées et poivrées, disposées sur les flageolets et l’air, avec la sauce du gigot.

A noter que les restes de gigots constituent une très bonne base pour faire des kebabs maison: du pain « kebab », une sauce pitta, des rondelles de tomates, des oignons rouges, on ajoute de fines tranches de gigots (bien cuites), et voilà! Bien meilleur qu’un kebab du coin, avec le pain de viande bizarre, bien moins cher, et une bonne façon d’accommoder les restes.

Bon appétit!

 

On compte sur les responsables de programmation pour ne plus JAMAIS nous refaire le coup, un jour férié, de ne pas diffuser Ben Hur ou les Dix Commandements, ou encore Jésus de Nazareth.

Publicités

Bento 5

Voici un petit bento concocté pour mon homme… Avec les pics « lapins » qu’il m’a offerts pour mon anniversaire.

 

En haut: mini brochettes de tomates-cerises et dés de Comté et des lamelles de melon.

En bas: coquillettes, steack hâché grillé, cup de parmesan, cup de pesto aux tomates séchées.

Et bon’ ap’ toi;).


Le boeuf bulgogi

Bonjour. Il y a quelques temps, j’ai déjeûné dans un restaurant coréen à Paris (je posterai quelques photos prochainement), et goûté le « bulgogi » ou barbecue coréen. Ayant adoré l’expérience, j’ai décidé de retenter la recette à la maison. Ce fut, ma foi, une réussite alors je vous livre la recette simplissime:

 

Ingrédients (pour 2 à 3 parts):

-350 à 450 grammes de filet de boeuf (j’ai pris de la viande à fondue) coupé en lamelles.

Marinade:

-4 cuillères à soupe de sauce soja

-2 cuillères à soupe d’alcool de riz chinois (ou mieux de « sul » l’alcool de riz coréen, plus difficile à trouver), ou de xérès sec

-1 cuillère à soupe d’huile de sésame

-1 cuillère à soupe de gingembre frais râpé

-2 grosses gousses d’ail écrasées

-1 oignon vert (ciboule) émincé

-1 cuillère à soupe de sucre

-poivre noir du moulin

 

Mélangez les ingrédients de la marinade dans un saladier, jusqu’à ce que le sucre soit dissous. Ajoutez la viande et enrobez la bien. Vous pouvez la cuire aussitôt ou la laisser mariner quelques temps.

Pour la cuisson, vous pouvez utiliser trois méthodes: au barbecue sur une grille légèrement huilée, ou sous le grill du four une minute de chaque côté, soit encore sur une plancha électrique. C’est cette dernière option que j’ai retenue. Ne faites pas cuire la viande trop longtemps, quelques secondes suffisent.

Servez accompagné de riz blanc, de kimchi (le condiment coréen), de salade…

 

Désolée, mon plat était assez peu photogénique, mais c'est juste pour donner une idée.