La paella de Salvador.

Vous avez pu remarquer que ce blog est resté inactif quelques temps. En effet, outre une certaine flemme début avril, je suis partie 15 jours dans la formidable ville de Barcelone. Au cours de ce séjour, la famille de mon « novio » nous a invités à manger une paella.

Salvador, l’oncle de mon « novio » (je trouve ce mot très joli) a gentiment accepté que je joue la paparazzi pendant qu’il m’expliquait comment faire la paella, afin que je poste cet article sur le blog.  Il s’agit d’une paella terre-mer (mélangeant viande et fruits de mer), logique pour la région de Barcelone, mais Salvador m’a expliqué qu’il existait autant de paellas que de personnes.

Il s’agit d’un tuto; je ne vais pas donner d’ingrédients ni de  quantités précises (je ne les ai pas de toutes façons) parce que la paella se fait à l’oeil nu. La mesure à retenir, bien pratique quand on ne sait pas doser le riz, c’est de compter 100 grammes de riz (rond ou spécial paella) par convives.

La paella nécessite un peu de travail avant d’entamer la cuisson: il faut découper la viande et les calamars, cuire les moules (et réserver l’eau), découper les légumes. Laissez tout cela à proximité du plat. Et ensuite c’est parti:

D’abord versez une généreuse quantité d’huile d’olive dans le plat. C’est très important que les ingrédients n’accrochent pas…Et tant pis pour le régime!

Mettez la viande dans le plat et faites revenir. Ici, Salvador utilise un mélange d’échine de porc et de saucisses. Salez.

Une fois la viande bien saisie, réservez.

Ajoutez les dés de calamars.

Remuez, laissez cuire, et réservez.

Faites cuire les gambas dans le plat. Attention, ne les laissez pas plus d’une minute, cela cuit très vite, et on les rajoutera ensuite dans le plat, à la fin. Réservez.

Faites ensuite revenir les légumes. Ici Salvador a mis de l’ail, de l’oignon, des lamelles de poivrons vert et des bouts d’artichauts (miam). Salez.

Ajoutez un soupçon de coulis de tomates. Remuez bien.

C’est le moment d’ajouter les épices: Salvador a utilisé un mélange tout prêt. On trouve en France des sachets d’épices pour paella, mais on peut aussi faire le mélange soit-même (avec safran et piments).

Réintégrez les calamars et la viande.

Vous pouvez ajouter le jus de cuisson des moules, et quelques petits pois.

C’est le moment d’ajouter le riz et de saler… C’est très important de saler généreusement à ce stade d’élaboration de la paella, et pas après la cuisson du riz.

C’est le moment d’ajouter l’eau…Salvador juge la quantité à l’oeil nu (quand je vais tenter de reproduire la paella à plus petite échelle, je mouillerai à hauteur, cela me semble être une bonne mesure).

Pendant que le riz cuit, parsemez de coquillages.

Ajoutez les gambas. Salvador m’a expliqué qu’on ne les ajoutait qu’à la fin, parce que mises trop tôt, elles perdent leur goût qui se répand dans la paella (l’intérêt n’étant pas de faire un gros ragoût mijoté où tout a le même goût).

Ajoutez les moules préalablement cuites et découpées. Notez que la décoration se fait ici avec les gambas et crevettes, il est important de soigner la manière de disposer!

Une petite touche de persil pour égayer la photo…

Et voilà la star est prête!

Laissez reposer quelques minutes sous un linge…Sous les regards admiratifs des convives…

Et voici le délicieux résultat dans l’assiette…

Merci à Salvador d’avoir accepté de nous livrer les secrets de sa délicieuse paella!  A nous d’essayer de la recréer. Personnellement, j’ai ramené de mon voyage un petit plat à paella, j’ai hâte de tenter l’expérience sur ma gazinière.

A bientôt pour de nouveaux articles autour de la cuisine catalane.

Publicités

4 responses to “La paella de Salvador.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :