Archives mensuelles : novembre 2012

Cookies aux pépites de chocolat.

C’est le cookie le plus connu et aussi celui qui est le plus vendu dans sa version industrielle. Les cookies maison sont évidemment incomparables, croustillants à l’extérieur, moelleux à l’intérieur. Soyez cependant très vigilants sur la cuisson.

Ingrédients:

-250 g de beurre doux ramolli
-125 g de sucre en poudre
-125 g de sucre brun
-1 cuillère à café d’extrait de vanille
-2 pincées de sel
-2 oeufs (moyens)
-400 grammes de farine (T65 ou T55)
-3 pincées de bicarbonate de soude
-200 g de chocolat en morceaux
-50 g de noix hâchées

A l’aide d’un robot ou à la main, battez le beurre et le sucre jusqu’à obtention d’une consistance crémeuse et aérée. Incorporez l’extrait de vanille, le sel et les deux oeufs en continuant de battre l’ensemble jusqu’à ce qu’il soit homogène. Mélangez la farine, le bicarbonate le chocolat et les noix.Mélangez les deux préparations jusqu’à obtention d’une pâte homogène et réservez au réfrigérateur au moins une heure.
Préchauffez le four à 205°C. Divisez la pâte en 20 boules et déposez (en veillant à bien les séparer) sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé. Faites cuire environ 9 minutes. Les cookies doivent être assez mous à leur sortie du four. Laissez refroidir au moins dix minutes à température ambiante avant de déguster.

Cette recette est extraite de l’excellent livre de Marc Grossman, Un goûter à New-York.


Dim sum de porc au caramel

Cet été à Paris, j’ai acheté un livre de recettes de « Dim Sum », ces bouchées vapeurs délicieuses que l’on trouve dans les restaurants chinois (où elles sont plus ou moins bonnes selon la qualité du restaurant…).

Ce livre est signé Mikaël Petrossian, chef du Yoom, un restaurant parisien spécialisé dans les bouchées vapeurs.

Bref, les dim sim étant l’un de mes plats préférés depuis l’enfance, j’étais un peu anxieuse à l’idée de foirer ma recette de bouchées au porc et caramel. Au final, même si le pliage s’est avéré trop compliqué pour moi (j’ai eu un résultat correct mais rien à voir avec la photo), mes bouchées se sont avérées délicieuses et bien nourrissantes. J’ai envie de tester toutes les autres recettes du coup!

Ingrédients (pour une vingtaine de bouchées):

Pâte:
350 g de farine
-115 ml d’eau bouillante
-60 ml d’eau froide
-1 bonne pincée de sel
-1 cuillère à soupe d’huile de tournesol
-1/2 cuillère à café de paprika

Farce au porc:
-550 grammes d’échine de porc hachée
-1 oignon
-1 gousse d’ail
-1/2 botte de ciboulette
-2 cuillères à soupe d’huile de tournesol
-2 cuillères à soupe de Maïzena
-4 cuillères à soupe de sucre
-1 cuillère à soupe d’eau
-2 cuillères à soupe de sauce soja

La farce:

Épluchez l’oignon et coupez le en petits dés. Hachez l’ail. Réalisez une liaison en mélangeant la maïzena avec 3 cuillères à soupe d’eau. Faites chauffez l’huile dans une poêle sur feu moyen-vif puis faites revenir l’ail et l’oignon 2 minutes. Ajoutez le porc haché et laissez cuire 3 minutes jusqu’à ce qu’il soit doré et cuit. Réservez dans un saladier.
Rincez la poêle sous l’eau claire et séchez-la. Faites chauffer sur feu moyen et ajoutez le sucre et la cuillère à soupe d’eau.Mélangez bien pour dissoudre le sucre et laissez caraméliser sur feu moyen. Lorsque le caramel est bien coloré, ajoutez la sauce soja pour arrêter la cuisson. Mélangez bien. Ajoutez la farce et mélangez bien afin que le caramel recouvre toute la farce.
Ajoutez deux cuillères à soupe de la liaison à la maïzena et mélangez bien. Transférez la farce dans un saladier, ajoutez la ciboulette et laissez refroidir le temps de la préparation de la pâte.

La pâte:

Mélangez la pincée de paprika et la farine. Mettez la farine dans un bol et creusez un puit au centre. Ajoutez l’eau bouillante peu à peu et mélangez  avec une spatule en bois. Le mélange doit s’homogénéiser. Ajoutez l’eau froide et le sel. Continuez à travailler le mélange pour incorporer toute la farine et obtenir une pâte.
Roulez, poussez et pliez la pâte pendant 5 minutes afin de la rendre lisse et élastique.  Les chefs dim sum disent que la pâte doit avoir la douceur et la texture d’un lobe d’oreille. Si la pâte n’a pas cette texture, ajoutez un peu d’eau ou de farine (très progressivement: une cuillère à soupe à la fois).
Transférez la pâte sur le plan de travail. Ajoutez une cuillère à soupe d’huile sur le dessus.Massez pour faire pénétrer l’huile, puis formez une boule.Divisez la pâte en deux. Réservez une partie dans du film pour éviter qu’elle ne sèche. Farinez le plan de travail. Roulez la pâte en boudin d’environ 30 cm de long. Découpez une douzaine de tronçons puis façonnez des boules. Commencez à aplatir la boule avec la main puis finissez avec le rouleau à pâtisserie (farinez légèrement si nécessaire). Vous devez obtenir des disques d’environ 8 cm de diamètre. La pâte est prête pour le pliage.

Le pliage:

Posez un disque de pâte dans la main gauche et placez au centre deux cuillères à café bombées de farce. Avec la main droite, faites le premier pli en pinçant la partie la plus à droite de la pâte entre le pouce et l’index. Gardez le pouce gauche au dessus de la farce pour la maintenir.
Rabattre avec l’index gauche la partie supérieure de la pâte de manière à former un second pli sur le premier. Avec l’index droit et le pouce, pincez la pâte ainsi rabattue pour commencer à fermer le dim sum.
Continuez pour faire les autres plis. L’important est de toujours refermer chaque pli sur le pli précédent et de pivoter à chaque                      pli autour du pouce gauche pour donner au dim sum une forme bien ronde. Faites environ 12 plis par dim sum. Finissez en refermant le dim sum.

La cuisson:

Cuisez 5 minutes dans un panier vapeur (ou un cuiseur-vapeur) tapissé de papier sulfurisé troué. Servez avec de la sauce soja mélangée à de l’huile pimentée.

Ne vous laissez pas impressionner par la longueur de cette recette ou la technique du pliage. La farce va assez vite à faire,la pâte aussi. Quant au pliage, on peut ne pas suivre à la lettre la technique décrite. Personnellement j’ai essayé avant de faire plus simple. L’essentiel est de fermer le dim-sum. Et l’important c’est que ça soit bon.

Mon résultat, brouillon et sympa…Bon appétit!


Filet mignon aux cèpes en papillote.

Le cèpe est mon obsession du moment, j’ai utilisé ici un sachet de surgelés et c’était très bon. Je vous conseille cette recette légère, qui permet d’obtenir un filet mignon vraiment très tendre.

 

Ingrédients (pour deux à trois personnes):

-1 filet mignon de porc de 500 grammes environ
-300 grammes de cèpes surgelés
-1 gousse d’ail
-1 échalote
-1 cuillère à soupe de persil haché
-1 cuillère à soupe de moutarde forte
-Huile d’olive
-Sel,poivre

Préchauffez le four à 180° (th 6).Pelez et hachez l’ail. Faites sauter les cèpes 7 à 8 minutes sur feu vif dans une cuillère à soupe d’huile d’olive. Ajoutez l’ail haché , poursuivez 2 minutes, salez et poivrez.  Pelez et ciselez très finement l’échalote.
Dorez le filet mignon assaisonné à la poêle 5 minutes de tous côtés dans une cuillère à soupe d’huile. Badigeonnez-le de moutarde.
Coupez un grand rectangle de papier cuisson déposez dessus le filet et répartissez les cèpes. Parsemez de persil et d’échalote. Arrosez d’un filet d’huile d’olive.
Fermez la papillote hermétiquement et disposez la sur la plaque du four. Laissez cuire 20 à 25 minutes.
Ouvrez les papillotes, tranchez la viande et servez chaud avec des tagliatelles ou une purée.

Bon appétit!


Tarte aux pommes de terre et à la feta.

Voici une recette sympa, une tarte à déguster chaude ou froide (très pratique pour les bentos) et dénichée chez Weight Watchers. J’ai préféré utiliser de la fêta normale plutôt que la allégée préconisée par Weight Watchers.

 

Ingrédients:

-300 grammes de pommes de terre (bintje)

-150 grammes de fêta

-3 oeufs

-8 cuillères à soupe de crème fraîche à 4%

-1 pincée de noix de muscade râpée

-1 pâte brisée

-1 branche de thym

-Sel et poivre du moulin

Préchauffez le four à 220% (th. 7/8). Pelez les pommes de terre, lavez-les, essuyez les et râpez-les. Essuyez-les à nouveau pour éliminer le surplus d’humidité.

Détaillez la fêta en dés réguliers.

Dans un saladier, battre les oeufs avec la crème. Incorporez la noix de muscade, salez et poivrez. Ajoutez les pommes de terre râpées.

Déroulez la pâte brisée et déposez-la sur un plat à tarte recouvert de papier sulfurisé. Versez la préparation aux pommes de terre.

Répartissez les dés de fêta sur le dessus de la tarte et saupoudrez avec du thym effilé. Enfournez et laissez cuire 25 minutes.