Archives de Catégorie: Cuisine

« On mange quoi c’soir? »-Le défi du placard

Quand tu ouvres mes placards t’as l’impression que j’ai 90 ans, et que j’ai connu le rationnement. En vrai j’en ai 31, je ne manque et n’ai jamais manqué de rien. Mais ça doit psychologique, je stocke dans les placards comme dans les hanches. S’ajoute à cette manie les ventes privées de nourriture et je me retrouve à acheter 50 boites de conserve « au cas où » « parce que c’est intéressant ». Sauf que je vais en courses chaque semaine comme si les placards étaient vides. D’où problème de stockage dans mon T3.

Pour récupérer de la place et faire quelques économies (ou plutôt récupérer les thunes déjà investies), je me lance un petit défi: utiliser chaque jour au moins deux produits du « placard », et d’ici épuisement, ne plus acheter « au cas où ». Et croyez moi ça va être dur.

Voici le détail de mon stock (je n’ai pas mis les pâtes, riz, etc…parce qu’on épuise tout systématiquement):

Au frigo:
-1 pot d’aïoli
-1 fond d’abricots moelleux
-1 fond de raisins secs
-2 betteraves sous vide
-Divers sticks de sauces (résidus des commandes Speedburger): mayo, ketchup, barbecue
-Nouilles de Konjac
-Crème 7%
-Crème fluide entière
-4 oeufs
-1 tortilla de patatas
-Mortadelle
-Jambon blanc
-Bacon fumé
-Jambon ibérique
-Tapas de queso (tranchettes de fromage)
-1 roquefort
-1 maroilles
-Feta (entamée)
-Anchois à l’huile(petite conserve entamée)
-2 pavés de chèvre frais
-7 petits pots de fromage frais
-12 pots de fromage blanc
-1 filet mignon
-700 grammes de cotes de porc
-Diverses sauces vinaigrettes entamées
-1 pot de tapenade

Au congélateur:

-1 quinzaine de crèpes jambon/fromage
-2 plats cuisinés Thaï: Saint jacques au curry rouge
-2 filets de Merlu
-2 pavés de saumon
-4 steack hâchés
-1 paquet de salade de fruits+1 fond
-1 paquet de boulettes de poulet à l’italienne
-1 escalope de poulet
-1 cuisse de poulet
-4 tomates farcies
-3 filets de limande meunière
-1 sachet de poèlée à l’italienne: tomates aubergines mozza
-1 fond de légumes à la basquaise
-Croquettes « tapas » au bleu
-1 part de veau marengo
-1 part de blanquette
-Poitrine fumée
-1 gratin de légumes à la provençale
-8 bouchées vapeur aux crevettes
-8 bouchées vapeur au porc
-6 tortilla de mais
-2 paquets de 2 naans

Placards:

Des fonds de :

-chapule
-fécule
-farine de riz
-gluten
-cacao
-muesli
-pois chiches
-riz pour risotto
-nouilles chinoises
-langues d’oiseaux
-pâtes alphabet
-cèpes séchés
-Shiitakés

Et aussi des paquets et boites de de:

-Crackers (épicés+au sésame+au wasabi)
-Amandes grillées salées
-5 boites d’olives farcies
-1 chorizo
-Moules à l’escabèche
-1 mix de noix
-Sauce au poivre
-baies de goji
-2 paquets de spéculoos
-2 turron
-1 paquet de fruits secs
-2 briquettes de lait d’amande
-1 sauce salade thaï
-14 soupes de nouilles jap deshydratées
-12 soupes en sachet variées
-1 brique de soupe vietnamienne d’un litre
-Nouilles thaï (plat préparé)

Des conserves (principalement issues de ventes privées):

-3 boites de quenelles en sauce
-2 cuisses de confit de canard aux cèpes
-Sauté de canard aux cèpes
-Mélange pour salade gésiers/noix
-2 boites de confit de porc
-2 cuisses de canard confit
-Suprêmes de volaille au foie gras
-Civet de canard aux cèpes
-Coq au vin
-Petit jarret aux lentilles
-Cassoulet au confit de canard
-Poulet basquaise
-1 foie gras entier
-Petit bloc de foie gras aux abricots
-2 boites de boudin noir au foie gras
-Soupe au pistou
-2 boites de lentilles à la provençale
-Lentilles à la créole
-2 boites de colombo de légumes
-2 boites de tajines lentilles/potimarron
-Tajine carottes/pois chiche
-Pois chiches à la marocaine
-1 boite de tomates pelées
-1 boîte de pousses de bambous
-Pickles de concombre
-Kimchi
-1 boite de champignons émincés
-4 boites de concentré de tomates
-4 sauces tomates cuisinées

Et nous sommes….2.

Premier bilan dans un mois…Et quelques recettes d’ici là;).

Publicités

Légumes à la grecque.

Aujourd’hui je vous propose une petite recette de saison pour faire oublier notre été pourri.

DSC_0124
Ingrédients (pour 4 personnes) :
– 1 poivron rouge
– 1 poivron jaune
– 1 poivron vert
– 1 oignon
– 4 gousses d’ail
– 4 tomates mures
– 200 grammes de feta
– 1 cuillère à café d’origan séché
– 2 cuillères à soupe de persil ciselé
– 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
– sel, poivre

Faites chauffer 3 cuillères à soupe d’huile d’olive dans une cocotte allant au four, puis faites-y revenir l’oignon émincé, l’ail écrasé, et les poivrons coupés en grosses lamelles.

Quand les légumes sont colorés, ajoutez les tomates coupées en dés, et poursuivez la cuisson quelques minutes. Ajoutez la feta et l’origan quand les légumes sont fondants. Salez, poivrez, arrosez avec une cuillère à soupe d’huile d’olive.

Couvrez et faites cuire pendant 15 minutes dans un four préchauffé à 200°C.

Au moment de servir, parsemez de persil ciselé.

Ces légumes accompagneront parfaitement les grillades (agneau, poulet, porc), ou se savoureront sur du pain de campagne aillé pour un repas végétarien.

Bon appétit, et gardez le soleil dans vos assiettes et dans vos sourires!

A bientôt

A bientôt


Soupe froide de carottes à l’orange

Ce blog reprend du service après une longue absence…Aujourd’hui je vous propose une recette de soupe froide (parce que c’est bientôt l’été) pleine de vitamines et de saveurs. Cet article est dédié à ma petite Fanny qui se reconnaîtra et pour qui je vais faire pas mal de recettes de soupes…

Soupe froide de carottes à l'orange

 

Je m’excuse pour la qualité de la photo prise à l’arrache, j’attends avec impatience de réceptionner mon réflex pour mieux faire.

Les ingrédients:

– 500 g de carottes
– 1 petit blanc de poireau
– 1 branche de céléri coupé en tronçons ou à défaut un gros oignon nouveau avec la tige
– 1 pomme de terre
– 75 cl d’eau
– 1 orange
– 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
–  10 cl de lait

 

Nettoyez, épluchez les légumes et détaillez-les en petits cubes.

Faites-les revenir dans une sauteuse pendant 3 minutes avec l’huile, salez puis versez l’eau. Portez à ébullition puis ramenez à feu  doux et laissez cuire 15 minutes.

Quand les carottes et pommes de terres semblent tendres, mixez la soupe. Pressez l’orange.

Laissez refroidir 10 minutes, versez le jus d’orange et le lait. Assaisonnez (selon votre goût vous pouvez ajouter de la coriandre en poudre) et laissez refroidir au réfrigérateur au moins deux heures.

Servez agrémenté de ciboule, cerfeuil ou coriandre fraîche. Bon appétit!


Fideuà

Bonjour tout le monde!

Cette semaine j’ai eu envie d’essayer de cuisiner une « Fideuà », un plat découvert à Barcelone. Il s’agit d’une sorte de paella, mais avec des pâtes/vermicelles (des fideu-prononcez « fi-dé-ou »). Cette spécialité valencienne aurait été inventée par des pêcheurs, qui auraient voulu réaliser une paella marinera avec leur pêche du jour. Ayant oublié le riz (les blaireaux), ils utilisèrent des pâtes qu’ils avaient sous la main. Et voilà la fideuà était née (je me demande toujours quel crédit on peut apporter à ces anecdotes, mais force est de constater qu’elles sont toujours agréables à lire/entendre).

J’avais acheté un paquet de fideu à Barcelone, et j’ai décidé d’utiliser la recette « Pâtes de la mer » du génialissime Les basiques espagnols de la collection Marabout « Mon cours de cuisine » (livre que je recommande vivement).

basiques

Evidemment mes fideu ayant un temps de cuisson plus long que les vermicelles préconisés dans le livre, j’ai du adapter la recette.

Ingrédients(pour 4 personnes):

-175 grammes d’anneaux de calamars

-175 grammes de crevettes décortiquées et déveinées

-300 grammes de fideu n.5 (ou de vermicelles mais il faudra diminuer de moitié le temps de cuisson)

-3 filets d’anchois à l’huile hachés

-1/2 poivron rouge coupé en petits morceaux

-2 tomates bien mûres pelées et coupées en dés

-2 gousses d’ail finement hachées

-1 litre de fumet de poisson (en poudre, ça fera parfaitement l’affaire)

-2 capsules de safran

-4 cuillères à soupe d’huile d’olive

Dans un plat à paella ou une grande poêle, faites revenir calamars et crevettes deux minutes à feu vif dans l’huile. Sortez les avec une écumoire et réservez. Baissez le feu et faites revenir les anchois, les tomates, le poivron et l’ail pendant 2 minutes.
Ajoutez le fumet de poisson avec le safran. Portez à ébullition.
Jetez les fideu dans le liquide bouillant et laissez frémir 14 minutes. Ajoutez calamar et crevettes et laissez cuire encore 2 minutes.
Retirez la poêle du feu, couvrez et laissez reposer 5 petites minutes avant de servir/déguster.

Bon appétit!

Bon appétit!


Bento 8

Le retour du bento! Je suis terriblement déçue,j’ai investi dans une lightbox pour mettre en valeur mes bentos et après avoir pris la première photo (un test) j’ai lamentablement fait tomber un des petits projecteurs sur le bento et renversé le seau de sauce. Bon, tant pis je vous livre quand même LA Photo.

 

IMG_4828

 

A l’arrière-plan des lentilles cuites au bacon et des tranchettes de saucisse de Morteau, au premier plan des dés de radis noir saupoudés de persil et des dés de betterave au sésame. Au milieu un petit seau de vinaigrette à la moutarde (sans huile, donc 0 points ww).

Vivement demain!

 


Cookies aux pépites de chocolat.

C’est le cookie le plus connu et aussi celui qui est le plus vendu dans sa version industrielle. Les cookies maison sont évidemment incomparables, croustillants à l’extérieur, moelleux à l’intérieur. Soyez cependant très vigilants sur la cuisson.

Ingrédients:

-250 g de beurre doux ramolli
-125 g de sucre en poudre
-125 g de sucre brun
-1 cuillère à café d’extrait de vanille
-2 pincées de sel
-2 oeufs (moyens)
-400 grammes de farine (T65 ou T55)
-3 pincées de bicarbonate de soude
-200 g de chocolat en morceaux
-50 g de noix hâchées

A l’aide d’un robot ou à la main, battez le beurre et le sucre jusqu’à obtention d’une consistance crémeuse et aérée. Incorporez l’extrait de vanille, le sel et les deux oeufs en continuant de battre l’ensemble jusqu’à ce qu’il soit homogène. Mélangez la farine, le bicarbonate le chocolat et les noix.Mélangez les deux préparations jusqu’à obtention d’une pâte homogène et réservez au réfrigérateur au moins une heure.
Préchauffez le four à 205°C. Divisez la pâte en 20 boules et déposez (en veillant à bien les séparer) sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé. Faites cuire environ 9 minutes. Les cookies doivent être assez mous à leur sortie du four. Laissez refroidir au moins dix minutes à température ambiante avant de déguster.

Cette recette est extraite de l’excellent livre de Marc Grossman, Un goûter à New-York.


Dim sum de porc au caramel

Cet été à Paris, j’ai acheté un livre de recettes de « Dim Sum », ces bouchées vapeurs délicieuses que l’on trouve dans les restaurants chinois (où elles sont plus ou moins bonnes selon la qualité du restaurant…).

Ce livre est signé Mikaël Petrossian, chef du Yoom, un restaurant parisien spécialisé dans les bouchées vapeurs.

Bref, les dim sim étant l’un de mes plats préférés depuis l’enfance, j’étais un peu anxieuse à l’idée de foirer ma recette de bouchées au porc et caramel. Au final, même si le pliage s’est avéré trop compliqué pour moi (j’ai eu un résultat correct mais rien à voir avec la photo), mes bouchées se sont avérées délicieuses et bien nourrissantes. J’ai envie de tester toutes les autres recettes du coup!

Ingrédients (pour une vingtaine de bouchées):

Pâte:
350 g de farine
-115 ml d’eau bouillante
-60 ml d’eau froide
-1 bonne pincée de sel
-1 cuillère à soupe d’huile de tournesol
-1/2 cuillère à café de paprika

Farce au porc:
-550 grammes d’échine de porc hachée
-1 oignon
-1 gousse d’ail
-1/2 botte de ciboulette
-2 cuillères à soupe d’huile de tournesol
-2 cuillères à soupe de Maïzena
-4 cuillères à soupe de sucre
-1 cuillère à soupe d’eau
-2 cuillères à soupe de sauce soja

La farce:

Épluchez l’oignon et coupez le en petits dés. Hachez l’ail. Réalisez une liaison en mélangeant la maïzena avec 3 cuillères à soupe d’eau. Faites chauffez l’huile dans une poêle sur feu moyen-vif puis faites revenir l’ail et l’oignon 2 minutes. Ajoutez le porc haché et laissez cuire 3 minutes jusqu’à ce qu’il soit doré et cuit. Réservez dans un saladier.
Rincez la poêle sous l’eau claire et séchez-la. Faites chauffer sur feu moyen et ajoutez le sucre et la cuillère à soupe d’eau.Mélangez bien pour dissoudre le sucre et laissez caraméliser sur feu moyen. Lorsque le caramel est bien coloré, ajoutez la sauce soja pour arrêter la cuisson. Mélangez bien. Ajoutez la farce et mélangez bien afin que le caramel recouvre toute la farce.
Ajoutez deux cuillères à soupe de la liaison à la maïzena et mélangez bien. Transférez la farce dans un saladier, ajoutez la ciboulette et laissez refroidir le temps de la préparation de la pâte.

La pâte:

Mélangez la pincée de paprika et la farine. Mettez la farine dans un bol et creusez un puit au centre. Ajoutez l’eau bouillante peu à peu et mélangez  avec une spatule en bois. Le mélange doit s’homogénéiser. Ajoutez l’eau froide et le sel. Continuez à travailler le mélange pour incorporer toute la farine et obtenir une pâte.
Roulez, poussez et pliez la pâte pendant 5 minutes afin de la rendre lisse et élastique.  Les chefs dim sum disent que la pâte doit avoir la douceur et la texture d’un lobe d’oreille. Si la pâte n’a pas cette texture, ajoutez un peu d’eau ou de farine (très progressivement: une cuillère à soupe à la fois).
Transférez la pâte sur le plan de travail. Ajoutez une cuillère à soupe d’huile sur le dessus.Massez pour faire pénétrer l’huile, puis formez une boule.Divisez la pâte en deux. Réservez une partie dans du film pour éviter qu’elle ne sèche. Farinez le plan de travail. Roulez la pâte en boudin d’environ 30 cm de long. Découpez une douzaine de tronçons puis façonnez des boules. Commencez à aplatir la boule avec la main puis finissez avec le rouleau à pâtisserie (farinez légèrement si nécessaire). Vous devez obtenir des disques d’environ 8 cm de diamètre. La pâte est prête pour le pliage.

Le pliage:

Posez un disque de pâte dans la main gauche et placez au centre deux cuillères à café bombées de farce. Avec la main droite, faites le premier pli en pinçant la partie la plus à droite de la pâte entre le pouce et l’index. Gardez le pouce gauche au dessus de la farce pour la maintenir.
Rabattre avec l’index gauche la partie supérieure de la pâte de manière à former un second pli sur le premier. Avec l’index droit et le pouce, pincez la pâte ainsi rabattue pour commencer à fermer le dim sum.
Continuez pour faire les autres plis. L’important est de toujours refermer chaque pli sur le pli précédent et de pivoter à chaque                      pli autour du pouce gauche pour donner au dim sum une forme bien ronde. Faites environ 12 plis par dim sum. Finissez en refermant le dim sum.

La cuisson:

Cuisez 5 minutes dans un panier vapeur (ou un cuiseur-vapeur) tapissé de papier sulfurisé troué. Servez avec de la sauce soja mélangée à de l’huile pimentée.

Ne vous laissez pas impressionner par la longueur de cette recette ou la technique du pliage. La farce va assez vite à faire,la pâte aussi. Quant au pliage, on peut ne pas suivre à la lettre la technique décrite. Personnellement j’ai essayé avant de faire plus simple. L’essentiel est de fermer le dim-sum. Et l’important c’est que ça soit bon.

Mon résultat, brouillon et sympa…Bon appétit!